Compte rendu du conseil consulaire du 25 juin 2014

 

La première réunion du conseil consulaire s’est tenue au consulat général de France à Canton le 25 juin 2014.

Étaient présents :

– M. Bruno Bisson, Consul général de France à Canton, Président du conseil ;

– vos trois conseillers consulaires élus, M. Thibaud Sarrazin-Boespflug, M. Jean-Jacques Verdun et Mme Laure Desmonts;

– M. Eric Boissonneau, responsable de l’administration des Français au consulat général à Canton en qualité de secrétaire chargé de rédiger le procès verbal du conseil (qui sera publié sur le site internet du consulat).

 

Le consul général a débuté par un rappel des textes règlementaires sur le rôle et le fonctionnement des conseils consulaires. De nombreuses questions restent en suspens mais nous espérons des clarifications du ministère des affaires étrangères cet été.

Puis, le conseil a élu son vice-président. Son rôle consiste essentiellement à assister le Président pour la préparation des réunions en étroite concertation avec les autres conseillers. Nous avons opté collégialement pour une vice-présidence tournante par période de deux ans repartie entre les trois listes élues. M. Thibaud Sarrazin Boespflug est désigné vice-président pour les deux prochaines années. Mme Laure Desmonts puis M. Jean-Jacques Verdun lui succèderont.

 

Le consul général a ensuite dressé un tableau général de la population Française dans la circonscription consulaire de Canton. 2855 Français sont inscrits auprès du consulat au 23 juin 2014 dont 1222 à Shenzhen et 910 à Canton.

Lors de la préparation de cette réunion, j’avais demandé l’ajout à l’ordre du jour des deux points suivants : la permanence consulaire à Shenzhen et l’état des lieux de l’aide sociale dans notre circonscription.

  • Nous avons la chance d’avoir une permanence consulaire régulière à Shenzhen depuis quelques années. Elle a lieu une fois par mois environ et accueille en moyenne une trentaine de Français. Les horaires ont été récemment élargis : 9h30 –13h, 14h-16h. Le consulat est équipée d’une “valise” permettant de recueillir les données biométriques pour les demandes de passeport lors de la permanence. Une connexion internet stable est nécessaire au bon fonctionnement de cette machine, ce qui on le sait n’est pas toujours le cas en Chine et occasionne quelques pannes. Un autre frein à l’extension de ces permanences est le manque d’effectifs. La pérennité et la régularité de cette permanence est essentielle, Shenzhen étant la ville qui accueille le plus grand nombre de Français dans notre circonscription.
  • Le consul général nous a enfin communiqué les données relatives aux bourses scolaires, aux allocataires d’aide sociale et aux bénéficiaires de la troisième catégorie aidée de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) pour Canton, Wuhan et Chengdu.

En résumé, une première réunion concentrée essentiellement sur le fonctionnement du conseil consulaire et le partage d’informations. Le prochain conseil consulaire aura certainement lieu au mois d’octobre à l’occasion notamment de l’examen des demandes de bourses scolaires.